1/3 Rhodes Fender : Histoire d’un clavier légendaire

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

" En 1959 il est immortalisé par Ray Charles dans “What’d I Say”, tube planetaire !"

Rhodes Fender : Jazz or not jazz ?

Clavier électrique à la teinte chaleureuse, le Rhodes Fender est un instrument aux multiples facettes. Un nom peu connu, malgré sa sonorité identifiable. Ray Charles l’immortalise dans l’intro de son tube planétaire “What’d I Say” en 1959. De 1965 à 1971, Ray Manzarek, pianiste des Doors joue exclusivement du Rhodes Fender Bass à quelques exceptions près. Mils Davis, trompettiste phare, le popularise dans le jazz avec son titre “Bitches Brew” sorti en 1970. En 1973 le Rhodes Fender est adoubé par Herbie Hancock, le pianiste jazz le plus en vogue de son époque, avec l’album “Head Hunter” et son titre “Watermelon Man”, hit international. Le Rhodes fait également son apparition dans la musique électronique dès les années 90 : on peut l’écouter dans l’album deep house de Saint Germain, “Boulevard”, sorti en 1996. Aujourd’hui il s’inscrit comme un instrument indispensable dans les formations de jazz et jazz fusion.(Episode 3 : le Rhodes Fender d’aujourd’hui)

Harold Rhodes et Leo Fender, les destins croisés

Harold Rhodes est un jeune homme sensible et passionné, il s’empare du piano dès son enfance et se lie avec cet instrument pour le restant de ses jours. Le Rhodes Fender est l’invention de sa vie et sa raison de vivre. Le succès de ce clavier ne serait rien sans sa rencontre à Los Angeles en 1955 de Léo Fender, ingénieur en physique du son, inventeur des amplificateurs et des guitare électriques de la marque populaire : Fender. Il croit en Harold et l’idée de créer un clavier électrique, moins imposant et plus accessible qu’un vrai piano, lui plaît. Une association de savoir-faire qui va donner la Fender Rhodes Inc, marque reconnue chez les mélomane du monde entier, le premier Fender Rhodes est commercialisé en 1959.

God bless America

En ce début de siècle, l’entertainment voit le jour, aux USA c’est l’aube des empires médiatiques (CBS, NBC et RCA), les inventions comme la radio et la télévision bouleversent les pratiques mais également l’économie dans le monde ( Ep2 : la CBS rachète Rhodes Fender). À partir des années 50, la musique et les shows sont diffusés en continu dans tous les foyers, les icônes culturels voient le jour, avec les stars comme Frank Sinatra, Ray Charles et Elvis Presley, la pop culture devient un phénomène planétaire.

en savoir +

Partagez !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

les auteurs